• Jean-Marc Zulesi

ÉCHANGES AVEC LES ASSOCIATIONS DU SECTEUR DE LA SOLIDARITÉ


Les conséquences sociales de la crise sanitaire sont palpables, nos concitoyens les plus vulnérables ont plus que jamais besoin de notre soutien. Pour les accompagner, les associations ont su s’adapter, la représentation nationale également.


J’ai ainsi réuni les associations d’aide alimentaire de notre circonscription pour faire état des difficultés rencontrées durant la crise sanitaire et m’assurer du bon déploiement des mesures votées à l’Assemblée Nationale.


Dès le début du confinement, une attention particulière a été portée aux populations les plus précaires afin de déployer les aides alimentaires nécessaires. Ainsi, 25 millions d’euros ont été fléchés vers les associations de solidarité afin de participer aux investissements consentis localement sur le volet de l'aide alimentaire. D’autre part, 14 millions d’euros de chèques alimentaires de l’État ont été confiés aux Centre Communal d'Action Sociale (CCAS) et aux Maisons Départementales de la Solidarité (MDS).


« En allouant 39 millions d’euros pour l’aide alimentaire, nous permettons aux associations locales de répondre à l’intensification des besoins mais nous ne pouvons nous arrêter là. L’impact social de la crise sanitaire ne doit pas être sous-estimé, c’est pour cela que je reste en relation avec les acteurs de terrain afin que nous construisions, ensemble, de nouveaux dispositifs »