top of page
  • Jean-Marc Zulesi

ADOPTION DE MA PROPOSITION DE RESOLUTION EUROPEENNE CONTRE LES MEGA-CAMIONS !


 

Le 12 mars 2024, le Parlement européen a approuvé l'autorisation des “méga-camions” sur les routes européennes, malgré l'opposition des eurodéputés français. Cette mesure est en contradiction avec nos objectifs de réductions des émissions de transports de 55% d’ici 2030. 



En tant que député et Président de la commission du développement durable et de l’aménagement du territoire, j'ai déposé une proposition de résolution européenne, co-signée par 47 députés de la majorité, pour demander au Gouvernement de se prononcer contre l’arrivée des “méga-camions”. Ce texte ne vise pas à freiner le développement du secteur routier, mais à protéger le secteur ferroviaire contre un trop grand déséquilibre de compétitivité.


En France, les camions et les bus représentent 28 % des émissions de gaz à effet de serre (GES) du transport routier, et le transport est l'activité qui contribue le plus aux émissions de gaz à effet de serre de la France. Une politique ambitieuse de décarbonation des transports est donc indispensable et doit se baser sur une complémentarité des modes de transport.

Au niveau national comme sur ma circonscription, je suis fortement engagé sur ce sujet depuis mon premier mandat. J'ai par exemple oeuvré en 2021 pour obtenir un investissement important de l'Etat dans la rénovation de la gare de triage de Miramas. Continuons à développer le fret ferroviaire, solution efficace pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et désengorger les routes !


Par ailleurs, ces “méga-camions”, mesurant jusqu'à 25 mètres et pesant jusqu’à 60 tonnes, nécessiteraient une modification des infrastructures routières françaises qui ne sont pas adaptées à ces géants des routes.

Il est donc indispensable que la France se positionne contre l’entrée des méga-camions sur nos routes et s’engage vers une politique de complémentarité entre les modes de transport. 



En tant que rapporteur de la proposition de résolution, j'ai consulté les acteurs concernés pour aboutir à un rapport sur le sujet. Le 29 mai, ma proposition de résolution européenne a été adoptée en commission des affaires européennes. C’est une excellente nouvelle !


Le travail continue pour développer le fret ferroviaire et réduire l'empreinte carbone du transport de marchandises ! 


Comments


P1040645_edited.jpg
bottom of page