• Jean-Marc Zulesi

AUX CÔTÉS DE NOS SOIGNANTS À L'HÔPITAL DU PAYS SALONAIS



 

Cet été, les soignants de l'hôpital du pays salonais ont dû faire face à une affluence de patients aux urgences. Une situation difficile pour les équipes qui s'investissent quotidiennement pour faire face à un nombre de patients toujours croissant.


Le jeudi 18 août, je me suis ainsi rendu à l’Hôpital du Pays Salonais pour échanger avec les soignants et leur adresser mon plein soutien.


Face à cette situation, des réponses immédiates ont été apportées telles que la majoration de 50% des gardes de nuit à l'hôpital ou encore l'incitation des médecins libéraux à prendre des personnes en soins non programmés grâce à une majoration de 15 € des consultations s’ils accueillent quelqu’un qui ne fait pas partie de leur patientèle.


Pour désengorger les urgences et revaloriser les soignants, je m'engage à porter la pérennisation de ces mesures afin de soutenir les services sur tout le territoire.


Je me suis également rendu à la maternité et au centre de gérontologie où les équipes mettent tout en œuvre pour la prise en charge des patients et l'accueil des familles.


C’est en nous tenant aux côtés de nos soignants, en les soutenant et portant leurs propositions, que nous œuvrons concrètement pour la santé de nos concitoyens.

Il est vital de donner à ces personnels les moyens nécessaires pour exercer leur profession dans les meilleures conditions possibles. Les revalorisations salariales actées dans le Ségur de la Santé ont permis d’obtenir des avancées en ce sens. Je porte la nécessité de poursuivre ce travail d'augmentation des salaires de l'ensemble des personnels de santé, sur le long terme.


Nous devons aller plus loin. C’est avec cette ambition que je travaille avec la direction de l’Hôpital du Pays Salonais pour porter le projet de reconstruction de l’établissement dans lequel l’État investit 78 millions d’euros.

 




P1040645_edited.jpg