• Jean-Marc Zulesi

CÉRÉMONIE DES VŒUX POUR 2020 : UNE NOUVELLE ANNÉE D'ENGAGEMENTS


Comme le veut la tradition, à laquelle je suis attaché, j’ai eu l’honneur de présenter hier mes vœux aux citoyens de la 8ème circonscription. Cette année c’est la ville de Saint-Chamas qui a eu la gentillesse de nous accueillir.


Nous étions un peu plus de 300 personnes réunies, citoyens, élus, enfants et adultes, représentants d’associations et d’entreprises, reflet de la diversité et du dynamisme de notre territoire.


Depuis le début de mon mandat je tiens, à l’occasion de ce rendez-vous annuel, à mettre en valeur et à remercier l’action de personnes qui s’engagent au quotidien pour leurs concitoyens, pour leur commune, en faveur de projets sociaux, associatifs, culturels ou environnementaux.


C’est ainsi que j’ai eu la chance de remettre hier soir la médaille de l’Assemblée Nationale à :

  • Mme Céline TÉTU, directrice de la maison de retraite La Pastourello qui a fait le choix d’adopter une démarche éco-responsable dans son établissement.

  • Mme Martine DROGUET, éco-ambassadrice et ancienne directrice du collège René Seyssaud qui a notamment travaillé sur la labellisation E3D (École en Démarche de Développement Durable) du collège.

  • Mme Evelyne VALADE, conservatrice du musée Paul Lafran et M. Gérard ALBERT, président de l’Office du tourisme qui font vivre la commune grâce à de nombreuses actions culturelles de grandes qualités.

  • Mme Lucile TARTONNE et le Conseil Municipal des Jeunes pour leur engagement et leurs actions pour la sauvegarde de l’étang de Berre et plus généralement de notre biodiversité.



Cette cérémonie était particulière pour moi à deux égards. Tout d’abord car nous avons clôturé ensemble une décennie qui a mis au défi notre société, nos modes de vie, notre conception du monde.


2020 s’ouvre sur de nombreux défis auxquels j’ai voulu répondre par trois vœux :

  • Pour notre planète, j’ai fait le vœu que la prise de conscience collective de l’urgence écologique puisse se traduire par des actions concrètes, au quotidien, de chacun d’entre nous. C’est le grand défi de notre génération.

  • Pour notre société, j’ai fait le vœu que nous soyons ensemble capables de protéger les plus faibles, de lutter contre les communautarismes sans rejeter l’Autre, et de mettre en œuvre les transformations qui s’imposent pour permettre à notre société de s’adapter aux enjeux de demain.

  • Pour notre circonscription, j’ai fait le vœu que nous voyions nos combats aboutir: pour la réhabilitation de l’Étang de Berre, pour la reconstruction de l'hôpital de Salon, l’édification d’une métropole ambitieuse et proche du territoire. J’ai aussi rappelé mon engagement quotidien pour maintenir et développer les services publics dans notre circonscription, tel que cette classe de 6ème de Rognac pour laquelle nous nous sommes battus afin d’en empêcher la fermeture.

Cette cérémonie était particulière car elle marquait aussi la moitié du mandat qui m’a été confié. A mi-chemin j’ai voulu partager une synthèse du travail réalisé depuis deux ans et demi, au service des citoyens de la 8ème circonscription. Vous pouvez découvrir la vidéo ci-dessous.


Une cérémonie de vœux n’est pas un meeting politique. C’est un moment où une communauté de pensée, de valeurs, de citoyens impliqués, engagés dans l’avenir de leur territoire se rassemblent. C’est un moment de partage, pas de propagande. Ainsi je veux aussi dénoncer l’action d’un certain nombre de militants qui ont décidé de perturber cette cérémonie et d’intimider les participants. Je connais la situation sociale de notre pays, je comprends les inquiétudes qu’engendre la réforme des retraites. Le droit de grève est un socle de notre démocratie et je m’attacherai toujours à le défendre. Mais en République il y a des règles qui doivent être respectées. Hier soir ces militants ont mis en danger leurs concitoyens, ils les ont insultés, alors que de nombreux enfants étaient présents ils ont tenté d’enfoncer les portes de la salle communale. Tout cela n’est pas normal. Alors qu’une nouvelle décennie s’ouvre je veux aussi dire mon inquiétude face à des mouvements toujours plus radicaux et toujours moins légitimes. Il est regrettable de tomber dans une violence qui détruit tout. Mais je veux croire dans notre intelligence collective et dans la force du dialogue. C’est d’ailleurs pour cela que je reçois l’ensemble des personnes qui souhaitent échanger sur le fond de cette réforme. Ma porte a toujours été ouverte, elle le reste. Je veux pour finir remercier les forces de l’ordre qui ont assuré la sécurité des participants. Face aux provocations, face à la violence ils se sont montrés exemplaires par leur sang-froid et leur professionnalisme. Enfin je remercie tous les participants pour leur présence, leur courage, et le soutien qu’ils ont pu témoigner dans de telles circonstances. Ma détermination et mon engagement restent sans faille, au service de notre Nation et de notre circonscription.