• Jean-Marc Zulesi

CHRONIQUE D'UN ÉTÉ DE PROXIMITÉ, D'ENGAGEMENT ET DE TRAVAIL


Ce deuxième été de mon mandat a été placé sous le signe de la proximité, de l’engagement et du travail. Aux côtés de mon équipe parlementaire, j’ai œuvré tant au niveau de l’Assemblée Nationale qu’en circonscription.


J’ai continué d’alimenter les travaux du Palais Bourbon jusqu’aux vacances parlementaires, les mois de juin et juillet ayant été particulièrement marqués par deux projets de loi : pour "un nouveau pacte ferroviaire" et pour "la liberté de choisir son avenir professionnel". En effet, la réforme de la SNCF est essentielle afin de préparer l’entreprise ferroviaire à l’ouverture à la concurrence et de moderniser ses structures de fonctionnement. Quant au second projet de loi, il fait suite aux dispositions prises pour flexibiliser le marché du travail et permettra d’accompagner les personnes dans leur parcours professionnel en leur donnant les moyens de faire face aux aléas rencontrés lors de la vie active.


J’ai dès lors consacré mon mois d’août à me rendre sur le terrain afin de mettre en lumière les nouveaux enjeux de notre 8ème circonscription des Bouches-du-Rhône. Aussi, à la suite de la prise d’otage d’une infirmière par un détenu à Salon-de-Provence le 30 juillet, il me tenait à cœur de venir saluer le professionnalisme et le courage dont ont fait preuve les agents pénitentiaires pour sa libération. J’ai ainsi pu échanger avec l’administration, les agents gradés et les syndicats qui m’ont exposé les difficultés rencontrées par le centre de détention.


Nos agriculteurs ont de l'avenir !

L’agriculture est une richesse de notre territoire. Aussi, après la venue du ministre Stéphane TRAVERT dans la circonscription, j’ai rendu visite à de nombreux agriculteurs et éleveurs afin d’écouter leurs inquiétudes et découvrir les différentes techniques agricoles proposées sur le territoire. Spécialistes des fruits à noyau, pépiniéristes innovateurs, éleveuse de chèvres rustiques disparues dans le département et exploitant en circuit court sont les preuves qu’il existe un bel avenir pour l’agriculture française.


Ma permanence parlementaire à Salon-de-Provence est restée ouverte durant la période estivale afin d’accueillir tous les concitoyens souhaitant me faire part de leurs requêtes. Mes échanges avec les habitants de la circonscription se sont poursuivis lors des commémorations et fêtes votives auxquelles j’ai assisté.


Libérer l'entreprise, fluidifier les transports

Fin de l’été signifiant rentrée parlementaire, je me suis attelé à la préparation de celle-ci. Dès le début du mois de septembre seront examinés plusieurs textes de loi importants figurant parmi les engagements du Président de la République. En tant que membre de la Commission spéciale chargée d'examiner le projet de loi relatif à la croissance et la transformation des entreprises, j'ai assisté et pris part à un certain nombre d'auditions et de réunions qui se sont tenues à l'Assemblée Nationale. Il en est de même pour la Loi d’Orientation des Mobilités qui concrétisera l’ambition du Gouvernement en matière de mobilité durable, solidaire et innovante. Enfin, en tant que membre de la Commission Développement Durable et Aménagement du Territoire, mon engagement pour la préservation de la planète, la protection de la biodiversité et plus localement la réhabilitation de l’Étang de Berre restent mes priorités.


Fidèle à mon désir de mener une politique au plus proche du terrain, je me tiens à votre entière disposition.