• Jean-Marc Zulesi

CONFINEMENT : DES PLATEFORMES TÉLÉPHONIQUES ET EN LIGNE À VOTRE ÉCOUTE


Le confinement peut être une période pénible pour de nombreux citoyens. Si vous vous sentez en détresse, tant sur le plan psychologique que social, n’hésitez pas à vous faire aider.


J’ai besoin de parler, à qui m’adresser ?

- SOS-Amitié : Par téléphone au 09 72 39 40 50 (24h/24h et 7j/7j) ou via le poste d’écoute le plus près de chez vous (Accéder à l'annuaire) ou sur le Tchat en ligne ( de 13h à 3h du matin du lundi au dimanche). Plus d’infos : http://www.sos-amitie.org.

- Suicide Ecoute : 01 45 39 40 00 (24h/24h et 7j/7j). Plus d’infos : www.suicide-ecoute.fr.

En outre, certains psychologues, psychiatres et psychothérapeutes proposent des téléconsultations pendant le confinement. N’hésitez pas à consulter un professionnel si vous êtes en difficulté.


J’ai du mal à gérer mon addiction pendant le confinement

- Alcool Info Service : Par téléphone 0 980 980 930 (de 8 heures à 2 heures du matin, 7j/7j) ou sur le Tchat en ligne (de 8 heures à minuit).

- Drogues Info Service : Par téléphone 0 800 23 13 13 (de 8 heures à 2 heures du matin, 7j/7j) ou sur le Tchat en ligne (de 8h à minuit).


Vous êtes témoin ou victime de violences à l’intérieur de votre foyer ?

- Pour les femmes victimes de violences conjugales, le 39 19 (de 9 heures à 19 heures, du lundi au samedi) ou sur arretonslesviolences.gouv.fr (24h/24h 7j/7j)

- La secrétaire d’Etat chargée de l’égalité a par ailleurs mis en place des nouvelles mesures pour aider les personnes confinées avec des conjoints violents.