• Jean-Marc Zulesi

COVID-19 : LES RÉPONSES À VOS QUESTIONS SUR L'ÉPIDÉMIE DU CORONAVIRUS


Chères concitoyennes, chers concitoyens,

Chaque jour, vous êtes nombreux à m’adresser vos interrogations.

Mon équipe et moi-même restons pleinement mobilisés pour y répondre et vous orienter vers les dispositifs mis en place par l’État pendant l’épidémie du Coronavirus. Mon rôle est de fournir toutes les informations que j’ai en ma possession, vous orienter vers les bons interlocuteurs et me faire votre porte-parole.

RÉPONDRE À VOS QUESTIONS


Vous pouvez nous faire part de vos questions par téléphone au 04 90 50 03 17 ou par email à contact@jeanmarczulesi.fr Retrouvez la Foire Aux Questions ici.

VOUS TRANSMETTRE LES INFORMATIONS UTILES


Dans cette période, la communication est essentielle. De très nombreuses mesures sont déployées, il faut qu’elles soient connues pour pouvoir être utilisées.

D’autre part, des gestes de solidarité et des bonnes initiatives se développent partout sur notre territoire. Elles aussi méritent d’être largement diffusées.

Pour trouver les commerces et professionnels de l'automobile ouverts près de chez vous : cliquez ici !

Pour aider des associations ou travailler pour un agriculteur en manque de main d’œuvre : cliquez ici !

ÊTRE À LA DISPOSITION DES ÉTABLISSEMENTS DE SANTÉ


Faire face à la crise sanitaire est ma priorité. Ainsi, je suis en contact permanent avec l’hôpital du pays salonais afin de faire remonter rapidement toutes difficultés.

En parallèle, je soutien des initiatives, comme le centre d’accueil Covid-19 intercommunal de Coudoux / Velaux / Ventabren / La Fare-les-Oliviers / Éguilles, qui répondent aux besoins de notre territoire.

J’ai également pu remettre des masques, provisionnés au moment de la grippe H1N1, à des établissements de la circonscription qui en manquaient. J’ai également pu apporter des attestations de déplacement gracieusement offertes par l’imprimerie Vallière. Nous avons la chance de pouvoir compter sur des professionnels très engagés, il est de notre devoir de les soutenir.

La situation actuelle ne fait que me conforter dans les revendications que je porte pour notre hôpital et le personnel soignant.


Retrouvez mon combat pour améliorer notre système de santé ici.

RELAYER LES PROBLÉMATIQUES ET LES SUGGESTIONS


Rester au contact et à l’écoute des acteurs de notre territoire me permet de faire remonter les problématiques au Gouvernement et aux services de l’État afin d’adapter les mesures selon les besoins du terrain.

À titre d’exemple, j’ai demandé que la vente de livres en librairie puisse se poursuivre en respectant les règles de distanciation et les gestes barrières.

J’ai également appuyé la défiscalisation des primes qui seraient octroyées pendant cette période.

Plus récemment, j’ai fait état des difficultés rencontrées par les professions libérales et demandé à ce que le Fonds de Solidarité puisse être étendu afin qu’elles en bénéficient. En effet, les professionnels de santé m’ont fait part de leur inéligibilité à ce Fonds, compte tenu du fait que les fermetures volontaires de cabinets sont intervenues au plus tôt le lundi 16 mars. Les professionnels concernés ont donc travaillé durant la moitié du mois et observent ainsi une baisse de leur activité d’environ 50%. Leurs pertes sont donc inférieures au seuil de 70% jusqu’alors défini. C’est également le cas de nombre de TPE et PME de notre circonscription.

Ainsi, mes collègues et moi-même avons largement demandé l’extension de ce Fonds de Solidarité afin de soulager la trésorerie des TPE et des professions indépendantes. Revendication qui a abouti par l’élargissement de l’accès au Fonds, dès une perte de chiffre d’affaire de 50% au mois de mars 2020 par rapport au mois de mars 2019.

Ce ne sont là que des exemples des actions et sujets que je porte. Un grand nombre sont encore en cours afin que cette crise et ses conséquences puissent être gérées au mieux.