LE BTP S'ENGAGE POUR LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE



 

En circonscription, j'étais avec la Fédération Nationale des Travaux Publics pour échanger au sujet de la réduction de leur empreinte carbone. Ils m'ont ainsi présenté leurs engagements et leurs actions pour rentrer dans une dynamique d'économie sociale et solidaire.


Lors de cette visite de terrain, j'ai découvert plusieurs méthodes utilisées par le secteur. L'étude des sols avant le début des travaux permet par exemple de réduire jusqu'à 80% l'empreinte carbone des travaux grâce à la valorisation des différents matériaux situés sur le site du chantier. Une méthode qui permet de réduire considérablement les aller-retour de poids lourds.


Cette visite s'est faite dans le prolongement des échanges que j'ai eu avec les professionnels du bâtiment lors du salon Batimat, dont le thème était la décarbonation du secteur. En effet, les bâtiments représentent 20 % des émissions de gaz à effet de serre de notre pays, et 40 % de nos consommations d’énergie. La transition de ce secteur est donc particulièrement stratégique.


Au cours de mon mandat, je souhaite porter l’ambition de rénover des logements privés, et en particulier toutes les passoires thermiques. Avec l’aide du Gouvernement, nos aides seront plus ciblées, afin de maximiser le nombre de tonnes de CO2 évitées par euro mobilisé. Nous tendrons progressivement à ce que les rénovations globales soient privilégiées, car elles sont plus efficaces. Ces aides sont augmentées et simplifiées dès 2023 : ma Prime Rénov’ représentera un total de 2,5 milliards d’euros.


Nous continuerons de porter l’ensemble des aides à la rénovation énergétique des bâtiments pour offrir à tous la possibilité de construire un logement durable.

 


P1040645_edited.jpg