• Jean-Marc Zulesi

LE FOYER DE LA ROUTE DU SEL : UN ÉTABLISSEMENT D'ACCUEIL POUR LES PERSONNES AUTISTES



J’ai souhaité aller à la rencontre des résidents et des personnels du Foyer d’Accueil Médicalisé de la route du sel de Pélissanne, un établissement qui accueille des personnes adultes autistes.


L’occasion de faire un point avec eux sur la situation qu'ils ont vécu pendant le confinement et les remercier pour leur investissement quotidien.


L’accueil et l’intégration des personnes autistes au cœur de la mission

Les Foyers d’Accueil Médicalisés ont pour mission d’accueillir des personnes handicapées physiques, mentales ou atteintes de handicaps associés. Le foyer de la route du sel accueille quant à lui exclusivement des personnes autistes.


Leur état de dépendance totale ou partielle nécessite l’assistance d’une tierce personne pour effectuer la plupart des actes essentiels de la vie courante. Une surveillance médicale et des soins constants leur sont apportés par le personnel du foyer d’accueil.


Le principal défi des personnels est de stimuler les résidents en leur proposant des activités adaptées qui contribuent aux processus de soin (sport, peinture, jardinage, soins aux animaux de la ferme…) et de les intégrer au sein de la société en organisant un certain nombre de sorties. Les résidents disposent d’une grande liberté et sont répartis dans des maisons où chacun possède sa propre chambre.


L’impact de la crise sanitaire et du confinement sur les résidents

Contre toute attente, le confinement n’a pas eu que des effets négatifs comme me l’ont confié les personnels et le directeur de l’établissement. La grande liberté accordée aux résidents sur le site sécurisé et apaisant du foyer a permis au personnel de limiter l’impact de la crise sur les résidents, en maintenant toutes les activités internes au foyer.


Seules les visites extérieures à l’établissement furent annulées, conduisant les personnels à redoubler d’efforts dès le déconfinement pour retisser le lien social avec l’extérieur, rompu par deux mois d’isolement.


La problématique du manque de places

L’écart entre le nombre de demandes d’accueil de la part de familles et le nombre de places disponibles dans les foyers d’accueil, les EHPADS ou les accueils de jours pour personnes semi-dépendantes est souvent très important. Malheureusement, le foyer de la route du sel n’échappe pas à cette règle et l’association gestionnaire ADAPEI var-méditerranée se trouve contrainte de refuser certaines demandes.


À l’heure actuelle, plusieurs projets d’agrandissement et d’aménagement sont portés par le directeur de l’établissement et l’ADAPEI pour pouvoir offrir plus de places et diversifier encore d’avantage les techniques de soins proposées au foyer de la route du sel.


Je m’engage et soutiens ces projets en les portant auprès des différentes administrations dont ils dépendent aujourd’hui. Elles doivent, elles aussi, s’engager pour permettre la création de places qui sont autant de personnes en situation de handicap qui pourront bénéficier d’un accompagnement et de soins adaptés à leurs besoins.