• Jean-Marc Zulesi

QUESTION AU GOUVERNEMENT : QUELLE AMBITION INDUSTRIELLE POUR L'EX-RAFFINERIE DE LYONDELLBASELL ?


Le mardi 17 avril 2018 à l’Assemblée Nationale, j'ai interrogé Olivier DUSSOPT, Secrétaire d’État auprès du Ministre de l’Action et des Comptes Publics, sur les ambitions du Gouvernement pour l’industrie et, plus particulièrement, pour la revitalisation de l’ancienne raffinerie de LyondellBasell de Berre-l’Étang.


J’ai la conviction que ce site pourrait être la vitrine d’une ambition industrielle française retrouvée. Cette conviction est partagée par l’ensemble des acteurs du territoire. La Métropole Aix-Marseille Provence, la Région PACA, la CCI Marseille Provence et le Grand Port Maritime de Marseille ont lancé Industry’Nov. Cet Appel à Manifestation d’Intérêt (AMI) vise à attirer des projets industriels innovants.


« L'État veille à la qualité des plans de revitalisation »


« L’État veille scrupuleusement à la qualité et l’efficacité des plans de revitalisation en privilégiant, chaque fois que c’est possible et réaliste, l’implantation de nouvelles activités industrielles », a d’abord répondu Olivier DUSSOPT.


« Engagé en avril 2015 pour une durée de 2 ans, le plan de revitalisation de l’ancienne raffinerie de LyondellBasell a été renouvelé pour une durée de 2 ans avec l’accord de l’entreprise, a poursuivi le Secrétaire d’État. Ce programme doit aboutir à la création de 100 emplois. Deux projets d’implantation ont été étudiés par le comité de suivi : le Groupe Charles André qui propose une activité de logistique pour la préparation de voitures neuves destinées à la vente au grand public (110 emplois), le projet Baytree (170 emplois). »


« Émergence d’une filière autour des bio-industries »


Olivier DUSSOPT est, enfin, revenu sur le lancement de l’AMI Industry’Nov : « Cet Appel à Manifestation d’Intérêt vise à attirer les projets privés pouvant contribuer à l’émergence d’une filière autour des bio-industries. »


À la fin de cette intervention, j'ai renouvelé mon invitation au Ministre à visiter le site.


RAPPEL DES FAITS


- La raffinerie de LyondellBasell de Berre-l’Étang est à l’arrêt depuis 2014. Ses terrains sont inutilisés depuis cette date.


- Après la fermeture de la raffinerie, LyondellBasell a signé une convention avec l’État dans laquelle il s’engage à la compensation d’au moins 100 emplois sur ce site.


- Lors d’une de mes visites le 1er décembre 2017, Éric MESLÉ, Directeur de LyondellBasell à Berre-l’Étang, a fait le point sur la revitalisation du site : « Deux projets sont actés sur le terrain de Vaine : Baytree (filiale d’Axa) veut construire une plateforme logistique de 60 000 m² et GCA un site de mise à disposition d’automobiles. […] À terme, ces deux projets représentent entre 200 et 300 emplois. » D’autres entreprises se sont positionnées.


- Le 1er décembre 2017, Éric MESLÉ a également indiqué que le démantèlement ainsi que la dépollution de la raffinerie « démarrent tout juste. L’opération doit durer entre 18 mois et 2 ans. »

- Le mercredi 21 février 2018 à Bercy, j'ai organisé une réunion de travail avec le Ministère de l’Économie et des Finances sur ce dossier.