• Jean-Marc Zulesi

RETOUR À L'ASSEMBLÉE NATIONALE


 

Cette semaine, j’étais de retour à l'Assemblée nationale pour préparer l’ouverture de la session parlementaire qui aura lieu mardi prochain.

Mardi, après une matinée consacrée à l'ouverture de la XVIème législature, j'ai eu le grand plaisir d'accueillir des citoyens de la circonscription en visite à Paris pour une visite de l'Assemblée. Notre institution est la maison des citoyens, j’ai à cœur de la faire découvrir à ceux qui le souhaitent.


Mercredi, à l’occasion de la réunion de rentrée des députés Renaissance, nous avons élu la députée Aurore Bergé à la présidence de notre groupe. Elle est ainsi devenue la première femme de l’histoire de l’Assemblée nationale à présider un groupe majoritaire.


L’après-midi, réunis avec nos collègues du MoDem et d’Horizons et en présence de la Première Ministre Elisabeth Borne, nous avons désigné Yaël Braun-Pivet, députée des Yvelines, comme notre candidate à la présidence de l’Assemblée nationale. Une nomination historique : jusqu’à aujourd’hui, aucune femme n’a présidé notre institution.



Dans cette Assemblée sans majorité absolue, nous devons trouver de nouvelles manières de travailler, dans un esprit de consensus.

« Au sein du groupe majoritaire Renaissance, nous abordons donc ces premiers jours de mandat avec humilité et esprit d’ouverture. Cette nouvelle mandature est une chance pour notre Assemblée et nos institutions de se renouveler. »

Ensemble, nous devons avancer pour la France et ainsi redonner aux Français le goût du travail législatif. Nous avons entendu le message envoyé par les votes et par l'abstention et nous travaillerons à ce que les Français se sentent mieux représentés par leurs élus, par exemple en instaurant une dose de proportionnelle dans les élections législatives.


En tant que première force politique de l'Assemblée nationale, notre groupe travaillera à rassembler les bonnes volontés et à trouver des compromis permettant de vous aider dans votre quotidien dès cet été : une loi pour le pouvoir d'achat et pour que le travail paie mieux, des décisions pour aller vers le plein-emploi, des choix forts sur l'énergie et le climat, des mesures d'urgence pour la santé...


Pour ma part, comme promis pendant la campagne et à l’image de mon travail depuis 2017, je compte bien continuer à associer les citoyens à la fabrique de la loi !

 

P1040645_edited.jpg