top of page
  • Jean-Marc Zulesi

RETOUR SUR LA RÉFORME DES RETRAITES



 

Personne ne peut se réjouir de l'utilisation du 49-3. En tant que député, j'ai toujours défendu le débat et le rôle de notre Parlement. Malheureusement, depuis le début de l'étude de ce texte, les postures politiciennes nous empêchent de débattre à l'Assemblée nationale.


J'ai conscience que la réforme n'est pas populaire. Mais il est de notre responsabilité d'assurer la pérennité de notre système de retraite par répartition.

Oui, notre système doit être préservé, car il est le pacte de solidarité entre les générations. Ne rien faire pour en assurer le financement revient à laisser le problème à nos enfants.


Désormais, il faut que nous puissions penser à l’avenir et tirer toutes les leçons, en responsabilité, de cet épisode douloureux : jamais les extrêmes ne doivent pouvoir profiter du chaos qui a régné en maître à l’Assemblée ces derniers mois.


Aussi, j’en appelle à un renouveau démocratique, qui nous permette de continuer à réformer et ce de façon constructive.



 

Comments


P1040645_edited.jpg
bottom of page