• Jean-Marc Zulesi

SÉCURISER LES DÉPLACEMENTS DES PERSONNES À MOBILITÉ RÉDUITE



 

À l'Assemblée nationale, ce mercredi 9 février, nous échangions sur les enjeux de sécurité liés au partage de la voirie pour les mobilités douces.


J'ai alors tenu à souligner les difficultés rencontrées par nos concitoyens en situation de handicap dans leurs déplacements quotidiens. Pour que tous les usagers puissent profiter de l’espace public en toute sécurité, il est essentiel de mieux penser l’aménagement de la voirie.


« Aujourd'hui encore, les personnes à mobilité réduite se heurtent à de nombreuses difficultés dans leurs déplacements quotidiens. »

Pendant trop longtemps, les politiques d'aménagement du territoire n'ont pas tenu compte de leurs besoins. Pour rendre nos villes inclusives, le développement d’infrastructures sécurisées et adaptées pour les mobilités douces doit être accentué.


Un débat riche lors de cette table ronde qui a réuni :

Mme Marie Gautier-Melleray, déléguée interministérielle à la sécurité routière,

M. Thierry Du Crest, coordinateur interministériel pour le développement de l’usage du vélo,

M. Frédéric Cuillerier, coprésident de la commission « Transport » de l’Association des maires de France,

M. Olivier Schneider, président de la Fédération française des usagers de la bicyclette (FUB),

Mme Annabelle Ferry, directrice « Territoires et Ville » du Centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement (CEREMA),

M. Benoît Hiron, chef de groupe « Sécurité des déplacements » du CEREMA.

 

P1040645_edited.jpg