©2019 by Jean-Marc Zulesi

  • JMZ

Sept axes pour agir pour le logement des salariés.



Permettre à chacun d'avoir un logement décent et adapté doit être une priorité. Ce mois-ci, 3 nouvelles aides destinées aux salariés à revenus modestes sont entrées en vigueur, l’occasion de faire le point sur les 7 axes du dispositif :

1. Améliorer la performance énergétique des logements: 1 milliard d’€

Afin d’améliorer le pouvoir d’achat des locataires et des propriétaires modestes dont le budget est grevé par les dépenses énergétiques, il leur est attribué une subvention pouvant aller jusqu’à 20 000 euros finançant 100 % de leurs travaux de rénovation énergétique, complétée par un prêt pour financer les travaux annexes.


En savoir plus


2. Favoriser la mobilité : 150 millions d’€

Rapprocher les salariés de leur lieu de travail est un facteur décisif du développement de l’emploi. Une prime de 1000 euros est versée aux salariés qui déménagent pour se rapprocher de leur entreprise ou pour accéder à un emploi.


En savoir plus


3. Aménager un habitat plus inclusif : 1,550 milliards d’€

Pour adapter le logement au vieillissement et agir sur l’amélioration des conditions de vie des salariés âgés, il est possible de bénéficier d'une subvention pouvant aller jusqu'à 5 000 € pour adapter les sanitaires et prévenir le risque de chute des personnes de plus de 70 ans.

550 millions d'euros sont également alloués à la rénovation des établissements médico-sociaux.


En savoir plus


4. Transformer les locaux vacants en logements: 1,2 milliard d’€

Une société foncière a été créée pour acheter des locaux d’activité et de bureaux vacants en zone tendue pour permettre leur transformation en différents types de logements.


5. Améliorer l’habitat dans les Outre-mer: 1,5 milliard d’€

La situation ultra-marine exige une attention particulière aux besoins spécifiques de ces territoires, et des moyens exceptionnels en termes de construction et de réhabilitation.


6. Produire plus et moins cher : 2,720 milliards d’€

Cœur de métier d’Action Logement, la production et la réhabilitation de logements sociaux et intermédiaires pour loger les salariés doit s’accélérer pour répondre aux besoins. Cet effort se traduit en particulier par un soutien déterminant au secteur du logement social avec une aide à la restructuration en capital de 300 millions d’euros et une subvention de 900 millions d’euros, afin de contribuer à l’amélioration de l’équilibre d’exploitation des bailleurs sociaux.


7. Agir contre la dégradation de l’habitat ancien : 945 millions d’€

Pour faire face aux situations d’indignité et de risques subis par les habitant des logements vétustes, les partenaires sociaux d’Action Logement font l'acquisition de copropriétés dégradées, pour procéder aux travaux de remise en état.


Pour plus d'informations sur les aides disponibles

19 vues