• Jean-Marc Zulesi

SOUTENIR NOS FORCES DE L'ORDRE


Chaque jour, nos forces de l’ordre assurent la protection et la sécurité de tous les citoyens. Ces agents travaillent souvent dans des conditions difficiles. C’est la raison pour laquelle nous agissons !


Une augmentation du budget pour soutenir et renforcer leur action


Le plan de relance et le projet de loi de finances pour 2021 viennent augmenter considérablement le budget qui est alloué à nos forces de l’ordre. Au total, c’est un budget d’un milliard d’euros supplémentaires qui leur est attribué.


Ces moyens seront ainsi mobilisés sous trois axes :

  • Ils permettront d’abord la création de 2 000 postes de policiers et de gendarmes afin d’augmenter les effectifs sur le terrain.

  • Ces moyens serviront également à améliorer le quotidien et les conditions d’exercice de nos forces de l’ordre. Ils permettront notamment un renouvellement du parc automobile, la rénovation et la construction de nouveaux locaux mais également une dotation plus importante et un renouvellement du matériel de nos forces de l’ordre (matériel de protection, informatique, etc.)

  • Ces moyens supplémentaires permettront enfin d’augmenter la masse salariale de 187 millions d’euros pour le paiement des rémunérations.

Agir pour endiguer les violences perpétrées à leur encontre


En dépit de leur engagement total et admirable, nos forces de l’ordre font face à une recrudescence des violences à leur encontre.


Parce que nous ne pouvons fermer les yeux sur de tels actes alors que le travail quotidien de ses agents et leur engagement sans faille font vivre nos valeurs républicaines, j’ai tenu à alerter le ministre de l’intérieur Gérald DARMANIN et le ministre de la justice Éric DUPOND-MORETTI sur les atteintes graves dont sont victimes nos forces de l’ordre et nos sapeurs-pompiers.


Convaincu que l’ensemble des pouvoirs publics doit s’engager pour les soutenir, je continue de me tenir à leurs côtés.


« Cette situation ne peut laisser personne indifférent. C’est pourquoi, en ma qualité d’élu de la République, je tenais à me faire le relais de l’incompréhension qui gagne nos forces de l’ordre. Par leurs actions quotidiennes, ils font vivre nos valeurs républicaines et sont indispensables à notre démocratie. À ce titre, ils méritent que l’ensemble des pouvoirs publics les soutienne. Il y a urgence à agir pour endiguer durablement les atteintes qui leurs sont faites. »