• Jean-Marc Zulesi

SOUTENIR NOS SAPEURS - POMPIERS


Le 27 mai, à l’Assemblée nationale, nous avons adopté, en première lecture et à l’unanimité, la proposition de loi visant à consolider notre modèle de sécurité civile et valoriser le volontariat des sapeurs-pompiers.


Par ce vote, nous souhaitons apporter des réponses concrètes aux problématiques régulièrement soulevées par les sapeurs-pompiers.


- Mise en place d’un numéro unique

La synergie entre les professionnels de santé et la sécurité civile est renforcée avec la mise en place d’une expérimentation sur trois ans d’un numéro d’appel unique, le 112 afin de faciliter l’accès au service d’incendie et de secours, aux services de police et de gendarmerie et aux services d’aide médicale d’urgence.


- Protection des acteurs de la sécurité civile pour l’avenir

Face à la recrudescence des agressions de sapeurs-pompiers, le texte instaure un durcissement des peines encourues pour l’outrage commis contre un sapeur-pompier ainsi que la possibilité pour les Services Départementaux d’Incendie et de Secours de se porter partie civile en cas d’incendie volontaire. Il est également prévu la mise en place d’un référent sécurité dans chaque Service d’Incendie et de Secours.


- Consolidation de notre modèle de sécurité civile

La proposition de loi consacre ainsi le principe de carence ambulancière pour les sapeurs-pompiers. Ainsi, s’ils sont sollicités pour une intervention ne se rattachant pas directement à l’exercice de leurs missions, ils pourront différer voire refuser l’intervention. Les pompiers préservent ainsi leur disponibilité pour les cas les missions qui relèvent de leurs compétences.

Une réserve de sécurité civile à l’échelle du SDIS est également instaurée afin de constituer une force de soutien lors de crises majeures.


- Modernisation de nos services d’incendie et de secours

La proposition de loi renforce la prise en charge de la protection sociale des volontaires et permet ainsi d’étendre les garanties au même niveau que celles des professionnels.

Les sapeurs-pompiers bénéficieront également d’une bonification de retraite de trois trimestres au titre de 10 ans d’engagement.


Ce texte marque la concrétisation de notre soutien envers ces héros de notre quotidien ainsi que la reconnaissance de l’engagement de ceux qui risquent leur vie au service de l’intérêt général.


P1040645_edited.jpg