• Jean-Marc Zulesi

TABLE RONDE SUR L'APICULTURE : 2 HEURES D'ÉCOUTE ET DÉJÀ 3 ACTIONS ENGAGÉES


Le vendredi 9 mars, j'ai organisé une table ronde qui avait pour thème : "Quel avenir pour nos abeilles et nos apiculteurs ?" À la miellerie des Eyssauts, à Grans, j'avais réuni une dizaine d'apiculteurs du territoire, de profession ou de loisirs, venus du Pays salonais, mais aussi des Alpilles, de la plaine de la Crau et du Pays d'Arles.


Objectifs de cette demi-journée : d'une part, écouter et débattre des problématiques de la filière, comme les effets des traitements agricoles sur les abeilles, la lutte contre le frelon asiatique ou encore la valorisation du miel de qualité ; d'autre part, lancer des réponses à ces préoccupations et/ou retranscrire les propositions dans la législation.



Trois actions pour l'apiculture


  • J'ai rejoint le Comité de soutien des élus à l'abeille et aux apiculteurs. Vous trouverez plus d'informations sur cette association à l'adresse suivante : http://www.comiteelusabeille.org/


  • J'ai interpellé le Ministère de l'Intérieur pour lui demander d'autoriser les préfets à mobiliser systématiquement les sapeurs-pompiers, dans le cadre de leur mission de lutte contre les nuisibles, pour détruire les nids de frelon asiatique. Cette interpellation a été faite sous la forme d'une question écrite : il s'agit d'une question publiée au Journal officiel (JO) et à laquelle le Ministère a l'obligation de répondre.


  • Dans le cadre de la loi Agriculture et Alimentation, dite EGALIM, qui sera prochainement débattue à l'Assemblée Nationale, j'ai déposé un amendement visant à rendre obligatoire l'inscription du pays (ou des pays) d'origine, c'est-à-dire de production, du miel. L'objectif est de mettre un terme à cette étiquetage "Mélange de miels originaires/non originaires de l'Union européenne" qui ne permet pas au consommateur de savoir d'où vient le produit qu'il achète.