top of page
  • Jean-Marc Zulesi

A LA DECOUVERTE DE LA GUYANE !


Avec la volonté de faire vivre la commission du Développement durable et de l’Aménagement du territoire que je préside à l’Assemblée nationale, j’ai lancé une mission parlementaire en Guyane.

Réunis au sein d’une délégation transpartisane, Clémence Guetté, Gérard Leseul et moi avons rejoint Jean-Victor Castor à Cayenne pour une semaine de déplacement sur le terrain. Nous avons parcouru la Guyane dans l’objectif de mieux appréhender les problématiques rencontrées par les Guyanais et de les intégrer dans notre travail législatif.



Nous nous sommes notamment rendus à Cayenne, Maripasoula, Saint-Laurent du Maroni, Sinnamary et Kourou pour échanger avec les collectivités locales, les citoyens, les peuples autochtones, les services de l’État et les acteurs économiques locaux. Nous avons abordé les questions de désenclavement du territoire, d’accès au logement, à l’électricité et à l’éducation, de protection de la biodiversité et de développement économique et agricole.


J’ai découvert un territoire au potentiel exceptionnel, qui se heurte à plusieurs enjeux de taille. Le niveau d’enclavement, par exemple, est inédit. Nous devons y apporter une réponse rapide car les guyanais ont besoin de desserte aérienne, de fleuves navigables, et de routes – entre Maripasoula et Cayenne notamment. D’autres enjeux doivent être adressés avec urgence : l’accès au logement et à l’éducation, et l’orpaillage illégal qui nuit gravement à la biodiversité locale.



En tant qu’élus de la Nation et législateur, notre rôle est de faire connaître les problématiques que nous avons découvertes en Guyane et porter l'idée de différentialisation territoriale.


Cela fera notamment partie des propositions que nous inclurons dans le rapport parlementaire trans-partisan sur lequel nous allons travailler dans les prochaines semaines.



Comments


P1040645_edited.jpg
bottom of page