• Jean-Marc Zulesi

RÉOUVERTURE DE LA LIGNE AIX-ROGNAC : LE TRAVAIL SE POURSUIT



 

Pour construire la mobilité durable de demain, je m’engage notamment pour la réhabilitation lignes de desserte fine du territoire, ces "petites lignes" dont l'importance est grande pour nombre de concitoyens.


Pour notre territoire, je porte avec ma collègue Anne-Laurence Petel le dossier de la réouverture de la ligne Aix-Rognac aux voyageurs. En effet, en plus d’offrir une alternative au tout-voiture, cette ligne, actuellement réservée aux trains de marchandise, pourrait s’inscrire dans un maillage ferroviaire plus vaste permettant de relier la vallée de la Durance à l’Étang de Berre par le rail.


Le mercredi 1er juin, nous avons réuni acteurs économiques, associatifs, citoyens pour une réunion de travail sur ce projet. Avec les nombreux partenaires en présence, nous avons unanimement convenu de sa nécessité pour lutter contre l’engorgement routier et fluidifier le trafic.


Plusieurs sujets ont été évoqués :

  • Le bilan des études conduites par la SNCF ;

  • Les solutions alternatives pouvant être déployées à court terme ;

  • Les actions mises en place pour relancer l’avancée du projet dans le cadre du futur RER Métropolitain et du Contrat de Plan État-Région 2021-2027 ;

  • La demande d’inscription des associations concernées au comité des partenaires de la métropole Aix-Marseille Provence.


Ces discussions sont rendues possibles grâce à une politique d’investissement volontariste de la majorité présidentielle pour sauver ces lignes de desserte fine des territoires. Depuis 2020, ce sont 7 milliards d’euros qui ont été investis pour restaurer 9 000 km de voies ferrées à l’échelle nationale. Un travail national qui doit maintenant aboutir sur le terrain et profiter à la Métropole Aix-Marseille Provence !

 

P1040645_edited.jpg