top of page
  • Jean-Marc Zulesi

REOUVERTURE DES LIGNES DE TRAIN DE NUIT !

Le secteur des transports représente aujourd'hui 31% des émissions de CO2. Pour que la France puisse atteindre la neutralité carbone en 2050, la décarbonation de nos déplacements est donc essentielle. Le train de nuit c’est 40 fois moins de gaz à effet de serre émis que la route et 80 fois moins que l’avion.



Un moyen de transport écologique, économique et pratique pour se rendre sur les lieux de loisirs et de vacances mais aussi pour les déplacements professionnels. Il permet par ailleurs de désenclaver et revitaliser le territoire en tant qu’outil majeur d’aménagement.


Depuis 2018, des réflexions se sont à nouveau engagées pour relancer des trains de nuit. Pour concrétiser cette ambition, le plan de relance a consacré 100 millions d’euros du plan de relance sont dédiés à la réouverture des premières lignes Paris-Nice et Paris-Tarbes. En 2021, ces deux lignes, ainsi que la ligne Paris-Vienne, ont été inaugurées et ont marqué le début d’une nouvelle dynamique après plusieurs années durant lesquelles de nombreuses lignes nocturnes ont fermé.


Pour continuer dans cette dynamique, deux nouvelles lignes ont été relancées en décembre : la ligne Paris-Aurillac et la ligne Paris-Berlin ! J’étais avec le ministre des Transports à la Gare de l’Est pour l’arrivée du premier train Paris-Berlin. 




C’est une belle avancée pour l’Europe et pour la transition écologique de nos déplacements. 

Continuons d’encourager l’utilisation du train de nuit ! Une alternative à la route et l’avion, moins émettrice de CO2, pratique pour optimiser son temps de trajet, et plus économe. 


L’objectif : atteindre une dizaine de lignes de train de nuit d’ici 2030 !


Kommentare


P1040645_edited.jpg
bottom of page