top of page
  • Jean-Marc Zulesi

REPONDRE AU DEFI DE LA LUTTE CONTRE L' ARTIFICIALISATION DES SOLS DANS NOS TERRITOIRES

Le 3 novembre dernier, aux côtés du Sénateur Jean-Baptiste Blanc, nous avons exposé aux municipalités du département l’ambition d’atteindre le zéro artificialisation nette (ZAN) pour 2050, un sujet qui suscite des préoccupations parmi certaines municipalités.



Sur la dernière décennie, la France a perdu en moyenne 24 000 hectares d’espaces naturels, agricoles et forestiers par an. Face à l’urgence, la loi Climat et résilience, promulguée en août 2021, a fixé l'objectif du Zéro Artificialisation Nette d'ici 2050, avec une réduction de moitié de la consommation d'espaces naturels, agricoles et forestiers dans les dix prochaines années.


Pour mieux comprendre ces enjeux et discuter de la mise en pratique sur le terrain, j’ai organisé cette réunion d'information avec le Sénateur Jean-Baptiste Blanc. L’occasion pour les municipalités d'exprimer leurs préoccupations et de partager les bonnes pratiques pour répondre au défis liés à l’effort de sobriété foncière dans une période marquée par la crise du logement.


Jean-Baptiste Blanc a notamment souligné la complexité de l'équilibre entre le droit à l'environnement et le droit au développement, appelant à une "méthode de densité douce" pour parvenir à une solution durable. Les questions entourant les grands projets ont également été abordées, suggérant des solutions telles que la "forfaitisation des hectares" ou le transfert de droits entre les municipalités.


Les élus ont régalement partagé leurs questionnements, notamment en ce qui concerne les logements sociaux et les implications concrètes de ces nouvelles directives. J’ai souligné la nécessité de revoir la loi relative à la solidarité et au renouvellement urbain (SRU), soulignant les défis auxquels sont confrontés certains maires.


Ces échanges avec les élus des territoires sont importants pour assurer le Service Après Vote des lois que nous votons à l’Assemblée nationale et s’assurer de leur cohérence avec les problématiques des territoires. Le travail continue !



Comments


P1040645_edited.jpg
bottom of page